RSS Feed

Grippe H1N1


La grippe H1N1 est une affection contagieuse des voies respiratoires qui provoque des symptômes de la grippe saisonnière. Les noms de « grippe porcine » ou « influenza porcine » ont été utilisés initialement pour désigner cette affection car, selon les analyses de laboratoire, cette souche de virus grippal était composée de gènes apparentés à ceux du virus causant la grippe chez les porcs. Tout comme les êtres humains, les porcs peuvent contracter la grippe. Cependant, nous savons maintenant que le virus grippal H1N1 est composé de gènes issus de différents virus grippaux qui circulent parmi les espèces porcines, aviaires et humaine. Cette souche était la cause de grippe la plus commune en 2009, quand elle a causé la maladie dans le monde entier (pandémie).

Causes

Les gènes des virus de l'influenza se transforment constamment. On appelle ce processus une mutation. Lorsqu'un virus grippal porcin est détecté parmi les humains, on dit que le virus a franchi la barrière des espèces. Ceci signifie que le virus a muté de manière à pouvoir causer l'infection parmi les humains. Puisque les humains ne possèdent pas la protection ou l'immunité naturelle contre le virus, ils sont plus susceptibles de le contracter. Le virus grippal H1N1 est composé de gènes issus de différents virus grippaux qui circulent parmi les espèces porcines, aviaires et humaine.

Le virus grippal H1N1 est contagieux. Une fois transmis de personne à personne, le virus se propage rapidement selon les mêmes voies que la grippe saisonnière, croit-on. La période de contagion va de 24 heures avant l'apparition des symptômes jusqu'à 7 jours ou plus après que la grippe se soit déclarée.

L'influenza se propage de personne à personne lorsque le virus entre dans le corps par les yeux, le nez ou la bouche. La toux et les éternuements répandent les germes dans l'air, lesquels peuvent être respirés par les autres personnes. Le virus peut également demeurer sur des surfaces solides comme les poignées de porte, les touches des guichets automatiques de banque et les comptoirs. Une personne qui touche à l'une de ces surfaces avec ses mains et qui touche par la suite ses yeux, sa bouche ou son nez peut contracter le virus. En général, l'influenza n'est pas transmis par l'ingestion de nourriture ou d'eau.