RSS Feed

Cancer du sein: Dépistage

October 5, 2017

 

 

Dr Aukhojee Yasheel vous explique.

 

Le dépistage du cancer du sein a pour objectif de détecter, le plus tôt possible, d'éventuelles anomalies cancéreuses dans la glande mammaire. Des mammographies sont prescrites aux femmes. Toutes les femmes sont concernées par le cancer du sein. Le cancer du sein se développe dans les trois quarts des cas chez les femmes de plus de 50 ans.

 

Dépistage du cancer du sein : qui est concerné ?

Le dépistage du cancer du sein est recommandé, tous les deux ans, chez les femmes de 50 à 74 ans à "risque moyen", c'est-à-dire sans antécédent familial, ni facteur de risque identifié.

Mais indépendamment de leur âge, toutes les femmes doivent être attentives à la présence de signes suspects sur le sein. Il faut consulter un médecin ou gynécologue en cas de trouble ou d'anomalie pouvant être le symptôme d'un cancer du sein. 

 

▫️apparition d'une "boule", d'une rougeur ;
douleur localisée 
▫️ganglions palpables au niveau des aisselles
▫️eczéma du mamelon 
▫️rétractation du mamelon d'apparition récente 
▫️écoulement coloré de sang par le mamelon
▫️rougeur, œdème ou aspect "peau d'orange". 

 

Enfin, certaines femmes plus à risque doivent réaliser un suivi spécifique, en dehors du programme de dépistage, quel que soit leur âge. On parle alors de "risque élevé", qui concerne les femmes :

▫️qui ont des antécédents de cancer du sein, de cancer du col de l'utérus et/ou de l'endomètre (corps de l'utérus) 
▫️qui ont des antécédents d'autres affections du sein (hyperplasie atypique ou affection proliférative bénigne) 
▫️qui ont été exposées à une irradiation thoracique à haute dose avant l'âge de 30 ans (par exemple lors de traitements de lymphomes) 
▫️qui ont des antécédents familiaux de cancer du sein ou des ovaires (personnes de le famille ayant souffert de l'un de ces cancers)  

 

 

 

 

Diagnostic du cancer du sein

Le diagnostic du cancer du sein se réalise en deux étapes :

 

1. une phase de repérage de la maladie (le bilan diagnostique) 

2. une phase d'évaluation de son évolution (le bilan d'extension)


Bilan diagnostique du cancer du sein


Le bilan diagnostique du cancer du sein s'articule autour d'un examen des seins et d'une mammographie. 

 

Le premier permet de préciser la nature d'une éventuelle grosseur : taille, consistance, mobilité, etc. 

 

La seconde apporte des informations complémentaires ou révèle des tumeurs trop petites pour être détectées à la palpation. Une IRM complémentaire pourra être prescrite si les premiers examens ne sont pas concluants. 

 

La confirmation - ou infirmation - du diagnostic se fait par le biais de prélèvements. Une ponction cytologique (aspiration de liquide ou de tissu de la grosseur à l'aide d'une seringue) permet de déterminer s'il s'agit en réalité d'un kyste. 

 

La réalisation d'une biopsie à travers la peau sert non seulement à confirmer la présence de cancer, mais également à obtenir des indications sur son origine. La biopsie consiste à retirer un échantillon de tumeur ou de zone suspecte.


D'autres prélèvements et examens, plus rares, peuvent être réalisés si les premiers ne suffisent pas à poser un diagnostic précis.

 

Pourquoi se faire dépister ?

Pratiqué régulièrement, le dépistage organisé du cancer du sein permet de détecter des cancers de petite taille, à un stade précoce et présentant plus de chances de guérison. Quand le cancer du sein est diagnostiqué avec une taille inférieure à 1 cm sans envahissement ganglionnaire, les femmes présentent un taux de survie à 5 ans de 90 %.

Les grandes études témoignent d'une réduction de la mortalité du cancer du sein de 16 à 30 % grâce à un dépistage organisé. 

 

Traitements du cancer du sein

Chaque cancer est particulier et nécessite un traitement spécifique. Il dépend de la patiente (état général, âge, statut hormonal, etc.) et des caractéristiques de sa maladie (type, localisation, évolution, etc.).


Les traitements du cancer du sein s'organisent autour de quatre approches complémentaires et souvent associées : la chirurgie, la radiothérapie, l'hormonothérapie et la chimiothérapie. 

 

La chirurgie contre le cancer du sein


La chirurgie reste le traitement de base contre le cancer du sein. La tumeur est totalement enlevée, avant d'être analysée pour en préciser la taille, l'agressivité, la présence ou l'absence de récepteurs hormonaux, etc. Ces données sont indispensables au choix de l'option thérapeutique.

La radiothérapie contre le cancer du sein


Traitement local, la radiothérapie vise à compléter la chirurgie en réduisant la taille de la tumeur avant l'opération ou en détruisant d'éventuelles cellules cancéreuses encore présentes dans les tissus, après l'intervention.



L'hormonothérapie contre le cancer du sein


Une hormonothérapie peut être mise en place si l’examen montre que la tumeur possède des récepteurs hormonaux et que son développement est par conséquent stimulé par les hormones sexuelles féminines.


La chimiothérapie contre le cancer du sein


Quel que soit l'organe touché, la chimiothérapie consiste à administrer un ou plusieurs médicaments toxiques pour les cellules cancéreuses. Ces médicaments vont se diffuser dans l'ensemble de l'organisme et cibler toutes les tumeurs présentes, qu'elles aient été repérées ou non au cours des examens préalables.
 

 

Reminder 

 

Médecin à domicile 

58017777

www.medecin.mu

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Recent Posts

August 26, 2020

January 24, 2020

Please reload

Archive
Please reload

Search By Tags
Please reload

Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2020 by Médecin à domicile 

The Catalyst Building, Ebene Cybercity 

  • White Facebook Icon

Tel: +230 5 801 7777